https://blog.crelan.be/fr/que-peut-nous-apprendre-le-certificat-peb/

Ce que le certificat PEB vous apprend sur une habitation

Le certificat PEB (performance énergétique du bâtiment) est le label énergétique de chaque habitation. Tout comme pour votre frigo et votre machine à laver. Chaque candidat acheteur a, de cette façon, une bonne idée des performances énergétiques de l’habitation. Ce qui lui permet de prévoir ses futures dépenses en énergies ainsi que d’éventuelles rénovations en vue d’une habitation plus éco-énergétique.

En Wallonie, le certificat PEB est exigé pour toute habitation mise en vente ou en location. À Bruxelles, pour toute habitation de plus de 18 m2.

Un agent immobilier fait visiter un appartement à un couple en période de Covid. Il leur indique les rénovations énergétiques à effectuer pour améliorer sa valeur PEB.

Vous êtes intéressé par une maison ou un appartement ?

Demandez à voir le certificat PEB. S’il affiche un mauvais score, vous avez plus de marge pour négocier le prix. Ce qui est logique, puisque vous devrez investir plus tard dans des travaux d’amélioration énergétique.

Le certificat PEB : un précieux outil pour les candidats acheteurs

La Belgique et ses Régions ambitionnent de rendre les habitations aussi neutres que possible en énergie. Les certifications et réglementations PEB font partie de leur plan d’action. Mais le certificat PEB vous est également très utile en tant qu’acheteur ! Premièrement, il vous permet de comparer facilement les performances énergétiques de tous les biens que vous visitez. Et deuxièmement, il vous donne une bonne idée des ajustements (et du budget) nécessaires pour la mise en conformité avec les réglementations (lors de travaux nécessitant un permis d’urbanisme à Bruxelles et en Wallonie).

Où trouver le score PEB ? Et quand l’exiger ?

Le vendeur est obligé de mentionner le résultat PEB dans les annonces, sur les affiches et sur internet. Il est également tenu de montrer le certificat PEB aux candidats acheteurs. Ensuite, il devra remettre une copie du certificat au candidat acheteur avant la signature du compromis (à Bruxelles et en Wallonie). Enfin, il devra fournir l’original du certificat PEB au notaire au moment de la vente. Une petite info pratique supplémentaire pour les Bruxellois : ils peuvent consulter les certificats PEB en ligne via ce lien.

Quelle est la durée de validité d’un certificat PEB et qui doit l’établir ?

Le certificat PEB est valable 10 ans. Le délai est dépassé ? Dans ce cas, le vendeur doit demander une nouvelle certification auprès d’un certificateur agréé. La mission de ce dernier consiste à relever une série de mesures et à examiner l’installation de chauffage, la production d’eau chaude, l’isolation et la ventilation. Il encode ensuite les données qui sont transférées à l’autorité régionale qui, à son tour, éditera le certificat PEB.

Comment lire un certificat PEB ?

Le certificat PEB mentionne notamment le score énergétique et le label (ou la classe) énergétique de l’habitation.

Le score énergétique est un chiffre qui se situe entre 0 et 700. Il indique la consommation primaire d’énergie par mètre carré au sol (kW/m2). Plus le chiffre est bas, plus l’habitation est économe en énergie. Le score PEB moyen est de 350. Le score d’une nouvelle construction ne peut pas être supérieur à 180.

Le label (ou classe) énergétique est représenté par des lettres : de A++ (très économe en énergie) à G (très énergivore).

ASTUCE : comment utiliser le résultat PEB quand vous visitez une maison ? Prenez le temps de comparer l’habitation avec les données techniques figurant sur le certificat PEB. Si c’est impossible au cours de la première visite, prenez un nouveau rendez-vous. Vérifiez également l’état du toit, des murs et des gouttières. Car une bonne isolation et un bon résultat PEB n’excluent pas forcément les fuites ou les problèmes d’humidité.

Le résultat PEB a-t-il de l’importance lorsque vous discutez de votre prêt ?

Le score PEB est certainement un élément à garder à l’esprit. Car, si vous voulez passer du label G au label A++, vous devrez effectivement investir une somme importante. L’isolation du toit et des murs, l’installation de vitrages ou d’une chaudière à haut rendement ou encore des rénovations écologiques comme un chauffe-eau solaire ou une pompe à chaleur représentent généralement un coût aussi nécessaire qu’élevé. La bonne nouvelle ? Les Régions accordent diverses primes intéressantes. Il peut néanmoins être judicieux de prévoir les frais de rénovation dans le cadre de votre demande de crédit.

Et si vous achetez en Flandre ?

Il s’agit dans ce cas du certificat EPC (energieprestatiecertificaat). Tout comme à Bruxelles et en Wallonie, il est obligatoire dans le cadre d’une vente immobilière et sa validité est de 10 ans. L’EPC a été revu au 1er janvier 2019. Il affiche de nouvelles recommandations techniques ainsi que des estimations de coûts. Plus d’infos (en néerlandais) ici.

Améliorer les performances énergétiques de votre habitation ?

Vous pouvez les financer par l’intermédiaire de votre Crédit Logement, mais également du Financement ÉCO-Énergie qui offre une durée et un taux fixe avantageux. Votre agent Crelan se fera un plaisir de vous informer sur les différentes options.

Disclaimer : Les informations contenues dans cette publication constituent un commentaire général sur la situation financière actuelle et ne doivent pas être considérées comme un conseil ou une recommandation concrète en matière de produits financiers.