https://blog.crelan.be/fr/les-avantages-de-l-investissement-periodique/

Votre épargne versus l’inflation : les avantages de l’investissement périodique

Actuellement, les comptes d’épargne ne rapportent que très peu en raison des faibles taux d’intérêt. Ajoutez à cela une inflation galopante et vous y êtes : votre pouvoir d’achat diminue à vue d’œil. Si l’on cherche à rentabiliser son épargne aujourd’hui, on en vient rapidement à l’idée d’investir. Mais est-ce vraiment pertinent quand tous les marchés boursiers virent au rouge ? Et quel serait dès lors le moment idéal pour se lancer dans l’investissement (périodique) ? La réponse est plus simple que vous ne l’imaginez.

Attablés côte à côte, un jeune homme et une jeune femme discutent de l’investissement périodique.

Les marchés financiers sont dans la tourmente. Guerre, inflation, prix élevés du gaz et des carburants, hausse du taux d’intérêt : un cocktail explosif qui fait virer les chiffres de la bourse au rouge. Certains investisseurs sont tentés de vendre leurs actions et de les racheter ultérieurement. Ils caressent l’espoir – ou l’illusion – qu’ils peuvent trouver le bon « timing » sur les marchés financiers. En d’autres termes : ils revendent dans l’espoir de racheter quand le prix plancher sera atteint.

Trop tôt ou trop tard ?

L’histoire montre que le « market timing » est une mission impossible, quasiment vouée à l’échec. Si vous vendez au moment où les marchés virent au rouge, vous devrez, un jour, décider du moment opportun de racheter. Mais quand ? Quand le pire sera passé ? Quand le ciel sera dégagé ? Quand les risques auront disparu ? Malheureusement, l’expérience nous apprend que les marchés connaissent souvent une reprise au moment où les nouvelles sont encore mauvaises et où les risques planent encore. Autrement dit : quiconque attend le retour du légendaire ciel bleu, risque de ne pouvoir acheter que lorsque les cours ont déjà solidement augmenté.

Ne pas toucher à son investissement – et attendre que la tempête passe – est quasi toujours la stratégie la plus sensée. Les investisseurs ayant une certaine propension au risque peuvent toutefois exploiter cette baisse des cours pour étoffer leur portefeuille.

La logique de l’investissement périodique

Si vous visez le rendement, sans nuits blanches et sans vous préoccuper du moment idéal pour entrer ou sortir des marchés, vous en viendrez rapidement à envisager l’investissement périodique.

De quoi s’agit-il ? Vous investissez un montant fixe, dans des fonds de placement, à intervalles réguliers (par exemple chaque mois). Cet étalement dans le temps réduit le risque de « jouer le va-tout » au mauvais moment.

Vous en avez plus pour votre argent…

Tel mois vous achetez à des cours plus élevés, tel autre mois, à des cours plus bas, en fonction des fluctuations du marché. Pendant une période comme celle-ci, où les cours sont très bas, vous achetez plus de titres avec votre montant mensuel fixe. Quand les cours sont plus hauts, vous en achetez moins.

…et vous profitez d’une plus grande tranquillité d’esprit

Un autre avantage : grâce à l’investissement périodique, vous n’achetez pas seulement des actions et/ou des obligations, mais également une bonne dose de tranquillité d’esprit. Vous n’avez aucunement besoin de vous préoccuper des fluctuations du marché, ni du moment idéal pour vendre ou acheter. De cette façon, vous vous débarrassez de la tension psychologique liée à l’investissement : la tentation de tomber dans le piège du « market timing » disparaît puisque tout se fait automatiquement.

Investissement périodique : les avantages en bref

  • Vous constituez un beau capital, à long terme et à votre rythme.
  • Vous ne devez pas vous soucier des fluctuations quotidiennes de votre portefeuille.
  • Vous laissez votre portefeuille suivre l’évolution des marchés financiers.
  • Vous ne devez pas investir des sommes importantes en une fois.

Pour qui l’investissement périodique est-il idéal ?

  • Pour ceux qui souhaitent investir prudemment : même en investissant un petit montant mensuel fixe (par ex. en épargnant pour vos enfants ou petits-enfants), vous obtenez, à terme, un beau portefeuille diversifié grâce à l’investissement périodique.
  • Pour ceux qui disposent d’une somme importante à investir : grâce à l’investissement périodique, vous évitez de placer l’ensemble de votre épargne en une seule fois, à un même moment qui risque – a posteriori – de s’avérer inopportun.
  • Pour les tempéraments anxieux : étant donné que l’investissement périodique se fait automatiquement, les doutes et les craintes sont dissipés.
  • Pour les familles qui souhaitent épargner : les familles qui investissent une partie de leur épargne peuvent de cette façon essayer de contrer l’inflation et de réaliser un beau rendement à long terme. Mais il est important de déterminer d’abord une réserve d’épargne (par ex. quelques salaires mensuels) qu’il vaut mieux laisser sur son compte en cas d’imprévu ou de coup dur. Et le surplus, on l’investit.

Investir avec Crelan

Chez Crelan, vous pouvez déjà investir à partir d’un montant minimum de 25 € par mois. Vous profitez en outre d’une grande flexibilité : vous choisissez la fréquence des dépôts et vous pouvez les modifier ou les arrêter à tout moment.

Où les montants versés sont-ils investis ? Ici encore, vous avez le choix, en fonction de votre profil d’investisseur. Avec l’aide de votre agent Crelan, vous pouvez soit faire une sélection parmi notre vaste gamme de fonds, soit opter pour une sélection clés en main composée sur la base de votre profil d’investisseur.

Envie d’en savoir plus ? N’hésitez pas à contacter votre agent Crelan.

Tant que vous y êtes, et puisque vous recherchez des informations sur les investissements : ne manquez pas de consulter aussi cet article consacré à l’investissement dans un avenir vert. Nous vous souhaitons une excellente lecture !

Disclaimer : Les informations contenues dans cette publication constituent un commentaire général sur la situation financière actuelle et ne doivent pas être considérées comme un conseil ou une recommandation concrète en matière de produits financiers.