https://blog.crelan.be/fr/la-feuille-de-route-ultime-pour-votre-renovation/

Rénover votre habitation ? 10 conseils solides.

Rénover, construire, … Des conseils les plus logiques (mais auxquels on ne pense pas toujours) à la nouvelle norme Q-ZEN en passant par les primes : petit tour d’horizon en 10 conseils pour rénover futé.

1. S’inspirer

Feuilleter des magazines, se plonger dans Pinterest ou Instagram, visiter des salons professionnels ou même sonner à la porte de parfaits inconnus parce que leur façade vous plaît… Oui, la recherche d’inspiration est certainement la partie la plus cool puisqu’on ne met encore aucune limite à ce qu’on peut faire ou ne pas faire.

2. Déterminer un plafond, du moins sur le plan financier

Déterminez le budget dont vous avez besoin. Quel apport personnel pouvez-vous faire ? Combien pouvez-vous emprunter ?  Le tarif indicatif est de 850 €/m2 pour la rénovation d’une habitation existante. Vous souhaitez agrandir ? Basez-vous dans ce cas sur 1.500 €/m2 pour la nouvelle partie.

3. Des conseils d’experts à Bruxelles, un audit en Wallonie

À Bruxelles, le centre de conseil et d’accompagnement sur le logement, Homegrade, propose un encadrement gratuit pour vos projets et travaux de rénovation.

Si vous rénovez en Wallonie, c’est un audit logement qui vous est proposé. Il a un coût mais donne également droit à des primes à la rénovation. Une telle expertise coûte en moyenne entre 900 et 1.200 €, mais la région intervient en fonction de vos revenus. Son avantage ? Les auditeurs agréés vous fournissent une feuille de route des travaux, des conseils pour optimiser les performances énergétiques et des informations sur les primes.

4. Établir des priorités

Rénover, c’est apporter des améliorations structurelles à son habitation et également la rafraîchir et la relooker. Commencez toujours par investir dans les aspects structurels. La table de cuisson dont vous rêvez, c’est bien, mais elle ne doit pas primer sur les problèmes d’humidité des murs de la cuisine. L’établissement d’une liste de priorités vous aidera à garder le contrôle de votre budget.

5. L’extérieur avant l’intérieur

Commencez par l’extérieur de votre habitation. C’est une méthode qui correspond davantage à une vision à long terme et à une démarche durable. Tenez compte du fait que cette approche peut révéler qu’une  reconstruction revient moins cher qu’une rénovation totale. Elle est certainement recommandée pour une rénovation par étapes, où les travaux sont étalés pour des raisons budgétaires.

6. Être Q-ZEN ?

Q-ZEN signifie Quasi Zéro Énergie. Depuis 2021, c’est la nouvelle norme pour toute nouvelle construction dans toute l’Europe. Les habitations Q-ZEN consomment le moins d’énergie (verte) possible pour le chauffage, la ventilation, la climatisation et l’eau chaude.  

La rénovation selon les normes Q-ZEN est également intelligente, car elle procure des avantages financiers tels qu’un revenu cadastral inchangé, l’absence de taxe CO2 et surtout des frais de consommation réduits. Elle a un coût, bien sûr : il faut compter 10.000 à 30.000 € supplémentaires. Plus d’infos sur www.construireq-zen.be.

7. Se retrousser les manches

Même sans être un as du bricolage, vous pouvez probablement faire certains travaux vous-même, ou avec l’aide de vos amis. C’est clair que vous ferez de belles économies. Vérifiez également quels sont les matériaux de construction que vous pouvez réutiliser : vous gagnerez à la fois du temps et de l’argent. Car les nouveaux matériaux peuvent coûter cher et mettre du temps à arriver en raison des pénuries et des prix des transports.

8. S’entourer de la bonne équipe

Même si vous pouvez faire des choses vous-même, construire et rénover, c’est un métier. Pour une partie des travaux tout au moins, vous aurez besoin de professionnels expérimentés. N’hésitez pas à demander à vos proches et vos amis de partager avec vous leur vécu avec des architectes et des entrepreneurs.

  • Pour chaque poste, demandez de préférence trois devis détaillés pour bien comparer.
  • Vérifiez le numéro d’enregistrement de l’entrepreneur avant de signer ou de payer quoi que ce soit.
  • Exigez un contrat avec des accords clairs sur le prix, le délai d’exécution, les indemnités de retard, les suppléments et les modifications, la supervision de l’architecte et les assurances.
  • N’hésitez pas à consulter des avis en ligne. Une seule critique ne signifie pas grand-chose, mais renseignez-vous deux fois plutôt qu’une s’il y a plusieurs plaintes.

Pour les travaux qui nécessitent un permis d’urbanisme, il faut obligatoirement faire appel à un architecte. Notez également qu’un entrepreneur ne paie et donc ne vous facture que 6 % de TVA sur l’achat des matériaux lors d’une rénovation. Pour les travaux que vous effectuez vous-même, vous payez 21% de TVA sur les matériaux que vous achetez.

9. Créer une plus-value

Une rénovation n’est pas seulement utile à votre bien-être. Si vous faites bien les choses, elle profitera également à votre portefeuille en augmentant la valeur de votre propriété sur le marché. Accordez une attention particulière aux points suivants :

  • Isolez votre façade, votre toit et vos sols
  • Réglez les problèmes d’humidité.
  • Installez du vitrage à haut rendement.
  • Optez pour de l’énergie durable, telle qu’une pompe à chaleur ou des panneaux solaires.

10. Bénéficier de primes

Rénover, ce n’est ni simple ni léger. Pour vous épauler, la Région Wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale octroient des primes, en fonction notamment du type de travaux et du montant des revenus.

Plus d’infos sur les primes en Wallonie ou à Bruxelles.

Crelan aussi peut vous donner un coup de main pour vos projets de rénovation et d’améliorations énergétiques. N’hésitez pas à vous renseigner sur nos formules avantageuses : notre financement ÉCO-Énergétique et notre Prêt à la Rénovation.

Ne manquez pas non plus de parcourir cet article qui vous donnera des conseils pour rendre votre habitation plus économe en eau. Un aspect à ne pas négliger lors de vos travaux de rénovation. 

Disclaimer : Les informations contenues dans cette publication constituent un commentaire général sur la situation financière actuelle et ne doivent pas être considérées comme un conseil ou une recommandation concrète en matière de produits financiers.