https://blog.crelan.be/fr/faire-la-bonne-offre-pour-une-maison-voici-les-clefs/

Faire la bonne offre pour une maison ? Voici les clés.

Ça y est… vous avez un gros coup de cœur pour une maison ou un appartement. Il faut donc réagir tout de suite et faire une offre. Mais pas n’importe laquelle : il s’agit de faire une offre correcte et pertinente, qui a des chances de convaincre le propriétaire actuel. Comment vous y prendre ? Crelan vous donne les clés.

Restez objectif et osez négocier

Vous êtes super enthousiaste, d’accord. Mais ne soyez pas impulsif : une offre implique toujours une somme importante. Gardez les pieds sur terre et regardez la maison de vos rêves avec objectivité. Mieux encore, emmenez quelqu’un de moins impliqué que vous qui saura rester neutre et réaliste.

Toujours à la recherche votre nid ? Utilisez notre check-list

Crelan a dressé une Check-list Visite de maison. Vous y trouverez les points auxquels il faut être attentif et des conseils concrets. Un outil pratique pour ne rien oublier et pour comparer les biens visités de façon objective.

Faut-il prévoir des rénovations ? Les performances énergétiques laissent-elles à désirer ? L’installation électrique doit-elle être recontrôlée ? Si la réponse est 3 fois « oui », votre offre peut facilement être inférieure de 10 à 15% au prix demandé.

Offrir plus ? Moins !

Commencer par une offre inférieure à votre offre maximum n’est pas une mauvaise stratégie. Cela vous laisse de l’espace pour négocier. Si le ou la propriétaire n’est pas d’accord, vous pouvez toujours proposer plus. Si au contraire, il ou elle accepte, vous gardez une réserve pour les améliorations ou rénovations.

Attention : une offre d’achat vous engage

L’offre, contrairement à ce que l’on croit souvent, est contraignante. Dès que vous formulez une offre, la décision appartient en effet au vendeur. Sachez également que le vendeur peut refuser votre offre, même si elle correspond au prix demandé.

Il ou elle accepte votre offre ? Vous êtes la personne la plus heureuse sur terre. Mais attention : vous êtes légalement obligé d’acheter le bien au prix que vous avez proposé. Mieux vaut donc être sûr de votre choix et de la faisabilité financière.

Une offre verbale ou écrite ?

Une offre vous engage, qu’elle soit verbale ou écrite. Dans le cas d’une offre verbale, les conditions peuvent être contestées et la durée de validité est illimitée. Nous vous conseillons donc de faire une offre écrite.

Ce qui doit figurer dans votre offre écrite

  • Vos données personnelles : nom, prénom, adresse, n° de téléphone, adresse e-mail
  • Le prix que vous offrez : en chiffres et en toutes lettres, pour éviter toute discussion. Par exemple : 200.000 € (deux cent mille euros)
  • Une courte description et l’adresse du bien  Par exemple : rez-de-chaussée à rénover, avec jardin de ville, situé (indiquer l’adresse).
  • Durée de validité de l’offre Par exemple : cette offre est valable du jj/mm/aaaa au jj/mm/aaaa au inclus.
  • Conditions suspensives Par exemple : la vente ne peut s’exécuter qu’à la condition que le crédit hypothécaire soit accepté / que le bien soit quitte et libre de toutes charges.
  • Votre signature et la date

Voilà. Il reste à espérer que le vendeur accepte votre offre et qu’un bel avenir vous attend dans la maison de rêves. On croise les doigts !

Et n’hésitez pas à (re)lire notre article “9 points à garder à l’esprit quand vous achetez une maison”. 😉

Vous voulez être sûr de faire une offre réaliste ?

Votre agent Crelan vous attend

Il ou elle prend le temps de définir une offre qui soit réaliste pour vous et de vous conseiller le crédit logement qui convient le mieux à votre situation.

Disclaimer : Les informations contenues dans cette publication constituent un commentaire général sur la situation financière actuelle et ne doivent pas être considérées comme un conseil ou une recommandation concrète en matière de produits financiers.