https://blog.crelan.be/fr/3-raisons-pour-lesquelles-la-voiture-electrique-devient-moins-chere/

3 raisons pour lesquelles la voiture électrique devient moins chère

La voiture électrique est de plus en plus abordable. Cette année également, les constructeurs automobiles proposent des modèles moins chers. Mais qu’est-ce qui définit le coût d’une voiture électrique ? Et comment expliquer cette diminution des prix ?

Les études démontrent que le plus gros frein à l’achat d’une voiture électrique est son prix. Lorsqu’on compare un modèle électrique à un modèle conventionnel de la même taille, la première coûte généralement un tiers de plus que la deuxième. Ce surcoût, vous pouvez le récupérer grâce au coût d’utilisation moins élevé de l’électrique, en fonction toutefois d’un certain kilométrage effectué.

Une tendance prometteuse s’est dessinée l’année dernière : la plupart des nouvelles voitures électriques affichaient un prix équivalent à celui des voitures compactes de milieu de gamme. Et ce sont elles qui concentrent le plus grand nombre d’acheteurs dans les showrooms. Serait-ce le signal d’un début de démocratisation ?  

Assurément. Car en termes d’achat, le prix de la voiture électrique est parti pour égaler celui de la voiture classique. Trois tendances permettent d’aller dans ce sens :

  • Le coût des batteries qui va en diminuant
  • Une panoplie de nouveaux modèles
  • La concurrence chinoise qui casse les prix

Le rôle-clé des batteries

Saviez-vous que les batteries représentent la moitié du coût des voitures électriques ? Leurs cellules nécessitent des matières premières rares telles que le lithium, le nickel et le cobalt. L’exploitation minière exige un travail intensif et les processus de production sont complexes, ce qui rend l’opération coûteuse.

Les constructeurs automobiles, toutefois, ont trouvé une solution. Pour leurs modèles d’entrée de gamme, ils optent pour de plus petites batteries. C’est notamment le cas pour la Mazda MX-30 ou la Volkswagen ID.3, des voitures électriques qui coûtent environ 35.000 €. Un prix trois fois inférieur à celui des modèles de luxe qui sont à l’origine de la révolution électrique.

Batteries réduites, impact réduit

Autre avantage des petites batteries : elles ont un impact moindre sur le climat. Et vous compensez plus rapidement les émissions de CO2 liées à leur production. Leur autonomie est moins grande ? Ici, il s’agit en réalité de changer d’état d’esprit en prenant conscience que le Belge roule en moyenne maximum 45 km par jour. Ce qui est probablement votre cas aussi.

 La diminution des prix va se poursuivre

La pression de la concurrence, d’une part, et les nouvelles technologies, d’autre part, ont permis de réduire sérieusement le coût des batteries. Au cours des dix dernières années, leur prix sur le marché a diminué de près de 90%.

Cette diminution de prix va se poursuivre. Car l’Europe aussi investit énormément dans la production de batteries, tandis que les chercheurs développent des compositions chimiques sans métaux rares.

Plus de modèles

Cette année, le marché va être inondé de nouvelles voitures électriques. Cette vague sans précédent impacte positivement les prix. Plus on produit de modèles, plus l’économie d’échelle est grande. Les constructeurs automobiles peuvent ainsi mieux répartir leurs coûts de développement élevés et produire avec plus d’efficacité. Il s’agit là d’une loi économique bien connue : moyennant la bonne approche, les entreprises peuvent maîtriser leurs coûts en augmentant leur production.

La Chine saisit sa chance

La Chine est n°1 en termes de voitures électriques à budget modéré. Elle est également le n°1 mondial dans le développement et la production de batteries. Cette avance lui permet de proposer des voitures électriques plus avantageuses.

Les Chinois, avec leur vision ambitieuse, considèrent la voiture électrique comme une opportunité unique de s’implanter Europe occidentale. Certaines marques automobiles chinoises proposent déjà des modèles électriques en Belgique, et ce n’est qu’un début. Comme vous pouvez vous en douter, ils jouent la carte des prix compétitifs. Ce qui ne manquera pas de mettre la pression sur les acteurs traditionnels.

Les autorités font un geste

Emprunter moins cher

Pour participer à un seuil de prix modéré, les autorités aussi font un geste. En Wallonie et dans la Région de Bruxelles-Capitale, vous payez les taxes minimales qui sont par ailleurs déductibles à 100% pour les entreprises. Et enfin, l’emprunt pour une voiture électrique coûte moins cher que pour une voiture classique. Vous voulez plus d’infos à ce sujet ? Cliquez ici pour en savoir plus sur le prêt voiture Crelan.

Vous désirez vous documenter davantage ? Cet article – qui vous dit tout sur les voitures électriques en 6 questions-réponses – ne manquera pas de vous intéresser. À lire absolument !

Disclaimer : Les informations contenues dans cette publication constituent un commentaire général sur la situation financière actuelle et ne doivent pas être considérées comme un conseil ou une recommandation concrète en matière de produits financiers.